Les thermes du village de Kermagouer en Avessac.

Kermagouer veut dire village des murailles ce nom fait certainement référence aux ruines romaines se trouvant au sommet de la colline proche du village.

Les différentes photos visibles en cliquant sur les images ont été réalisées en mai 2004 après un débroussaillage du site par l'APPHR.

Remarque: le site est particulièrement intéressant, par le fait qu'il donne une idée de la vie des gallo romains dans les campagnes bretonnes. Il serait judicieux de le réhabiliter, de le protèger pour permettre un accès au public. Sur la même butte dans une surface d'un demi hectare on trouve en plus des traces de bâtiments gallo romains de la même époque:

Dans le premier le plus à l'est on a trouvé les traces d'un four à pain. Nous n'avons pas nettoyé cette zone

Un autre bâtiment au nord de la cour comportant deux pièces grossiérement pavées il s'agit probablement d'une remise pour ranger les instruments aratoires qui étaient très précieux à l'époque.

Dans un bâtiment à l'est de la cour on retrouve l'organisation rayonnante du chauffage par le sol du lepidarium des thermes voisines, il s'agissait probablement d'un bâtiment agricole pour le sèchage des céréales.

( Attention quand on pense séchoir à céréales on pense au maïs, mais il n'est cultivé en Europe qu'après 1492, cette céréale vient des Amériques. Pour le blé, il n'est pas certain qu'il soit généralisé à l'Europe à cette époque, il provient du Moyen Orient. Probablement les romains introduisirent le blé à l'instar de la vigne dans les pays conquis et les variétés de blés des pays méditerranéens nécessitaient un séchage pour la production de farines panifiables, il est intéressant de remarquer la proximité du séchoir et du bâtiment du fournil.)

Le chauffage des piéces chaudes est remarquablement agencé, des conduits rayonnants chauffent la pièce par le sol, mais les murs sont également chauffés grâce à des canalisations en tuiles ces tuyaux muraux servent aussi à évacuer l'air chaud et les fumées. Vue de dessus, vue de côté de la canalisation 1. Vue de dessus, vue de côté de la canalisation 2 montrant la communication avec un conduit rayonnant du sol.

L'entretien d'un tel site est très difficile, 3 mois après le nettoyage de mai 2004 le site est à nouveau envahi par la végétation, et les racines dégradent les maçonneries un travail de consolidation est indispensable si l'on veut garder le site visible.

Le site après le nettoyage en mai 2004, ----le site en septembre 2004.

Frigidarium.---------------------------------- Frigidarium.

Le séchoir.-------------------------------------- Le séchoir.