LA VOÛTE MAYA.

La vôute maya est une voûte en encorbellement, elle est construite généralement sur une base rectangulaire, les mayas n'ont pas non plus inventé le dôme il ne connaissent pas la voûte à clé telle qu'elle existe déjà à la même époque en Europe. Cependant cela n'enlève rien à la qualité et la finesse architecturale de leur édifices entièrement construits alors qu'ils ne connaissaient pas la métallurgie du fer et du bronze, avec des instruments en bois, os, pierre, coquillages.

La voûte en encorbellement est déjà connue dès le néolithique ainsi des chambres funéraires sont construites de cette façon dans le cairn de Barnenez daté de 5000 à 4500 ans avant JC cela montre que les hommes savaient déjà construire ce genre de voûte il y a environ 7000 ans. A la différence de la voûte maya celle de Barnenez est construite en pierres sèches et la base est ronde donnant une voûte conique, à Barnenez la voûte était enfouie dans un cairn et donc la voûte supportait une grande masse de pierre ce qui démontre sa solidité. Cette voûte a tenu près de 7000 ans et c'est l'exploitation du cairn en carrière dans les années 1960 qui a mis en évidence sa structure et a failli la faire disparaître, heureusement elle a été sauvée avant qu'il ne soit trop tard.

Dans la voûte maya l'angle est moins aigü que dans la voûte néolithique dans laquelle les centres de gravité des différentes pierres paraît prendre appui sur les murs basaux. On remarque que le milieu des pierres en encorbellement se trouve dans le bord des pierres de la base. Dans la voûte maya on est surpris de voir que les pierres apparentes ont leurs centre de gravité au dessus du vide, contrairement au pierre de la voûte néolithique qui sont allongées il s'agit de blocs assez massifs. On peut penser que cette arrangement des pierres ne concerne que l'extérieur et que dans les partie cachées de la maçonnerie les pierres sont plus longues et telle que dans le tunnel d'entrée dans la muraille de Tulum.