Chicanna.

Chicanna se construit à la base de la péninsule yucathèque. Ses constructeurs profitent d'une petite élévation naturelle pour édifier divers ensembles de structures qui serviront comme habitations et comme enceintes pour effectuer des cérémonies à caractère rituel.

On ne connaît pas le nom antique du site. Il fut découvert en 1966, année dans laquelle on le fit connaître avec son nom actuel, qui certainement fait référence à la façade de la structure II: chi=bouche,can=serpent, et na=maison, la traduction ainsi, fait allusion à la maison de la bouche de serpent.

A cause de ses dimensions, ainsi qu'à la richesse décorative des édifices, on l'a considéré comme un petit centre élitiste de Becan, c'est, comme une zone résidentielle des gouvernants de l'antique capitale régionale.

Il y avait d'importants liens commerciaux avec d'autres communautés comme l'atteste la présence de matériaux non locaux trouvés sur le site: objets d'albâtre, d'obsidienne et de jadéite qui pour la plupart proviennent peut être des terres hautes du Guatemala et de la région du Honduras. Probablement beaucoup de ces produits seront rassemblés à Becan et de là distribués.

Les indices les plus anciens de l'occupation datent de la période connue comme préclassique tardif (300 avant JC à 250 après JC) alors que les ultimes étapes de l'activité dans le site ont été datées du Postclassique précoce (1100 après JC) Chicanna est un des 45 sites localisés dans la région archéologique dénommée Rio Bec: cette catégorie obéit à la forme et décoration de ses édifices, ce qui, ensemble constituent un style architectural. Ainsi il est courant de trouver la présence d'édifices allongés, flanqués par des tours sveltes à arrêtes arrondies et dans la façade de la construction basse, l'énorme représentation d'Itzamna, la divinité principale du panthéon maya, connu également comme le Monstre de la Terre.

La structure XX

C'est l'édifice le plus haut de Chicanna. Sa base est quasi rectangulaire, il a deux niveaux et est orienté vers les points cardinaux. Le secteur inférieur avec onze pièces et le supérieur avec quatre. La façades principale est du côté sud. Depuis l'habitation centrale du premier étage, on peut monter par un escalier qui se divise à la base menant à des passages voûtés. Les pièces du niveau inférieur possèdent des banquettes, dans les bases desquelles s'observent des rosaces qui comportent des figures humaines. La façade du temple supérieur conserve les restes de motifs de la région Chenes un gigantesque masque zoomorphe intégral. Dans chacune des arêtes, il y a des colonnes de masques de la divinité à nez proéminent qui protège la bouche du monstre sacré. C'est l'unique structure qui compte du côté est, avec deux couvertures zoomorphes avec des mandibules prolongées vers l'avant et une troisième mais partielle dans le côté nord. Pour couronner le volume, sera érigée une crête dans laquelle sont modelées des figures de divinités importantes et des dirigeants de la société maya antique.

Il fut construit autour de l'année 850 après J. C. dans le côté du ponant seront ajoutés des habitations diverses probablement en l'an 1000 après J:C.

Structure 1

Cet imposant édifice ferme par le côté du ponant la place principale du site et est le meilleur exemple de l'architecture Rio BEC de Chicanna.

La partie centrale de la structure d'un seul étage compte 6 chambres disposées sur deux files de trois pièces chacune. Comme vous pouvez le voir, elles sont flanquées par deux tours massives qui rappellent les gros soubassements pyramidaux couronnés par des temples, symbole et synthèse de l'énorme autorité religieuse et politique de ceux qui dirigeaient l'antique société maya. Les côtés des tours conservent des panneaux décorés avec des croix formés par la disposition de blocs de pierres cubiques, motifs qui évoquent l'importance des points cardinaux.

Dans la façade de l'habitation centrale on peut distinguer, difficilement, les restes de la décoration qui est obtenue avec des panneaux de masques stylisés et en disposition de profil.